Et puis merde !!!

Ça y est, je me radicalise. Et pas qu'un peu. Alors lisez bien jusqu'au bout. Merdeuuuh ! Je dis merde aux désopilants bougres, à voile ou à vapeur, qui m'adressent pléthore de missives plus ou moins lisibles, parsemées de petits mots doux, exhalant ce parfum de frustration, intense et réprobateur, qui caractérise les trous du... Lire la Suite →

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑