Mon ex, cette psychopathe

​Ceux qui me connaissent doivent se demander « laquelle ? ». Toutes en fait, mais là je vous parle de la dernière en date. Qu’est ce que je l’adore, celle-là. Nous avons vécu une histoire d’amour (ou de cul, c’est selon) des plus mouvementées. Rencontrée lors d’un gala de bienfaisance (oui, je suis une âme charitable quand je n’ai pas le portefeuille aussi sec que le vagin d’une nonne), elle m’a tout de suite mis le grappin dessus. J’avoue, elle était sublime dans sa magnifique robe de créateur et ses escarpins haut de gamme. C’est très naturellement que j’ai laissé mes beaux yeux innocents se balader le long de son corps. De ses petits yeux de félins, de son parfait pif de star hollywoodienne désabusée, de ses lèvres dangereusement appétissantes, jusqu’à ce décolleté vertigineux d’une agressivité inouïe. Les fortes poitrines et moi, vous connaissez l’histoire. Elle était époustouflante, alors j’espère que vous n’allez pas me traiter de sale pute si je vous dis que j’ai couché le premier soir. Promis, madame la juge, j’ai essayé la légitime défense, mais elle l’a défoncée. De son regard pénétrant.. Tellement pénétrant que j’ai eu peur de me faire pénétrer violemment. J’ai du vérifier qu’il y avait bien un creux et pas un bâton entre ses jambes.

Malgré le fait qu’elle m’avait tapé dans l’oeil, je n’avais pas daigné bouger le moindre petit pouce. Vous voyez les mecs dans les romances: inaccessibles, insouciants, indifférents… Eh ben c’est moi, en moins énervant parce qu’avec moi, c’est pire. Expert né dans l’art de se faire désirer. Une fois de plus, ça avait marché. Résignée, elle était finalement venue me parler. Bon, je vais vous épargner les détails croustillants. On a couché nanani nanana..

Depuis, nous étions rentrés dans une sorte de « relation ». Mais il se trouve que je peux être aussi froid qu’un iceberg quand je le veux. Elle a donc, au fil des mois, du faire le double pour gagner la moitié de mon affection. Et n’essayez surtout de vous indigner, parce que dès le premier soir, je lui avais dit que je n’aimais pas « abuser des filles ». Et elle m’avait répondu mot pour mot « Présentement, c’est moi qui abuse de toi ». Etant donné que je suis de nature généreuse, je l’ai laissée profiter de moi pendant des mois. Et niveau sexuel, c’était épique, paradisiaque, IM-PÉ-CCA-BLE.

Au vu de ses efforts – et parce que je peux aussi avoir des sentiments, on l’oublie souvent – j’avais fini par nous accepter en tant que couple. Nous vivions donc très heureux jusqu’à ce que ses connexions neuronales partent en couilles. Elle a commencé à me faire des crises de jalousie IN-FON-DÉES. Avec les membres de ma famille, mes potes et tout ce que vous voulez. Même mon amour pour Sia la dérangeait. C’est dire.  Elle me lâchait des trucs du genre « T’es avec moi, t’es avec personne d’autre. » ou encore « La seule personne qui doit compter à tes yeux, c’est moi ». Tolérant et adorable de mon état, j’ai supporté cela pendant des mois et des mois. Le paroxysme a été atteint lorsqu’elle a littéralement vandalisé la chambre de ma copine parce que dans son rêve de la veille, je lui aurais trompé avec elle. À ce moment, je suis sorti de mes gonds. Je l’ai appelée et lui ai dit que c’était fini pour de bon, que je ne supportais plus ses conneries, que je n’avais même plus de sentiments pour elle. Rentrée en sanglots, elle a écrit une magnifique lettre (vous la voulez ? ) dans laquelle elle me maudissait de toutes ses forces et me tenait pour seul et unique responsable de sa mort prochaine. Ensuite elle a ingurgité un bon litre d’eau de Javel. Sa mère l’ayant retrouvée à temps, elle a fini aux urgences et, miraculeusement, elle a pu rentrer à temps pour le dîner. Cela signifiait que mes tracas ne faisaient que commencer.

Entre temps, j’avais repris ma petite vie de sex-symbol et ai eu une ex qui a failli sauter du haut d’un pont, une autre qui s’est tailladées les veines pendant deux semaines, une qui a voulu mettre le feu à son appart, et une autre qui a essayé le coup de l’eau de Javel. À croire qu’elles s’étaient passées le mot. Ex entre autres. En gros, ma vie est un putain de Thriller dont j’attends toujours le dénouement.

Très récemment, ma très chère ex d’amour a décidé de revenir me hanter. Apparemment, je n’ai pas le droit de la lâcher. Elle et moi sommes faits pour être ensemble. C’est comme cela, on n’y peut rien. Remarquant que j’évitais de répondre à ses nombreux messages, la semaine dernière elle a débarqué chez moi. Askiparait, elle voulait juste me « parler ». Mais étant donné que je lui ai répondu que je ne voulais pas, elle a complètement pété une durite et a commencé à tout renverser. Crash est un doux euphémisme comparé à ce à quoi ressemblait le salon. Et pour rajouter un peu de consistance à l’ambiance dramatique qui, pour elle, était faible, elle s’est emparée d’un couteau.

Fin. Vous en avez eu assez.

Expert dans l’art de se faire désirer, vous dis-je. Bon lundi, les copinous.

16 commentaires sur “Mon ex, cette psychopathe

Ajouter un commentaire

  1. Mdrr pauvre petit chou! 😁. Jsuis entrain de me demander comment ça va finir pour moi, parceque jsuis pas une psychopathe en temps normal. La seule chose que j’ai faite après qu’un de mes ex m’ait délibérément trompée et lâchée, j’ai revendu ses affaires et écrit un petit texte de 800 mots avec des insultes…jsuis soft, moi je dis…donc revenons aux psycopathes, si je me mets à sortir le couteau, jspense que tu l’auras cherché, et donc la théorie de ma Maman Jc serait donc fondé : tu as un drôle d’effert sur nous les femmes. Tu aurais dû écrire cette article avant que je dise oui 😂😂😂

    Euh… par contre non non ton véritable amour c’est SIA!!!! 🤩🤩🤩🤩

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :