Evolutio – Sophia Laurent

Titre : Evolutio

Auteur : Sophia Laurent

Éditeur : Auto-Edité

Genre/Thème : Thriller/SFF

Résumé :

A tout juste dix-sept ans et suite à un terrible accident, Tom, fils esseulé du multimillionnaire Donovan Wesley, voit son quotidien complètement chamboulé. Il est désormais poursuivi, recherché par des hommes sans nom, mais surtout, son sort se retrouve étroitement lié à celui de Logan Harrigton, son total opposé. Leurs existences sont dorénavant mêlées, incapables d’être dissociées. La vie de l’un dépendra de l’autre, et vice-versa. Une seule solution pour échapper au danger qui pèse sur eux : décrypter le mystère « Evolutio »… à leurs risques et périls.

Mon avis

Hey Hey!! Après mon léger coup de gueule, je reviens avec une chronique d’un livre qui trainait dans ma PAL depuis belle lurette; longue histoire, faites pas attention 😞. Je remercie d’ailleurs l’auteur pour sa confiance et sa patience.

De quoi est t-il question dans ce livre??

D’amour, de dévotion, de secrets, de sciences.. Miam miam.

Nous suivons les folles aventures de Tom, un adolescent en manque d’affection qui a trouvé refuge dans la drogue et l’alcool et qui se nourrit de sensation fortes, au sens strict du terme. Son passe-temps favori: défier la faucheuse. Après tout, faut bien s’occuper quand on a une défunte pour mère, un père absent et une merveille mécanique à quatre roues pour combler le vide, Non?

Le jeune insouciant s’évade une nouvelle fois, emporté par une rage qu’il ne peut contenir, se laissant bercer par le vrombissement sourd et mélodieux de sa merveilleuse machine.. Cette machine qui lui a été offerte en gage de bonne foi par le paternel trop occupé à remplir le compte en banque.. Maudite machine, qui ne se doute pas une seconde du sors que lui réserve son hôte. Hôte enragé, enflammé, insouciant au delà du mot, jusqu’à ce que les ennuis viennent frapper à sa.. Portière?? Mouhaahahahaahaaa

Ça y est!! Comme d’habitude je m’égare. Mais vous devez vous être habitué depuis le temps ça dure, moi et mes conneries. Vous l’aurez compris (ou pas.. Parce que tout le monde n’a pas ma capacité de réflexion :p), Tom se verra poursuivi par des personnages dans le genre Men In Black qu’il ne connaît ni d’Adam ni d’Ève, pour des raisons qui lui sont toutes aussi inconnues. Après une petite valse dans l’au-delà, il se retrouve, lui fils de milliardaire, dans le corps d’un jeune homme habitant un quartier paumé aux fins fonds du Nevada, intello et qui n’a même pas Internet chez lui 😱 le drame ; Bref, son parfait opposé. Comme quoi le destin détient les meilleurs recettes pour se foutre royalement de la gueule des gens. La recherche du comment du pourquoi et du pourquoi du comment s’annonce exaltante!!

Voili voilou pour le topo.. Alors moi j’ai été de prime abord séduit par la couverture simple et élégante. De l’image à la typo, en passant par la police, tout est parfait. Le résumé quand à lui a été une belle mise en bouche qui m’a conforté dans l’idée de me plonger tête baissée dans cette lecture. Ni trop long, ni trop court. Il en dit juste assez pour donner envie, susciter l’enthousiasme. Paris Gagné pour l’auteur parce que je suis comme un chien devant une chatte maintenant.. ou.. devant un os, plus approprié 😜

Commençons par le commencement!! Je préfère prévenir; coeur fragile s’abstenir. Car autant la plume de l’auteure est aisé, autant l’action est omniprésente de la première ligne au point final. Une entrée en matière comme je les aime: douce et agitée en même temps. M’en fous je suis schizo. Il y a de quoi embarquer d’entrée de jeu. Il ne s’agit pas d’une « introduction » à l’histoire comme il est de coutume. On est en plein dedans dès le prologue. C’est genre On t’invite chez nous, tu te pointes, on te casse la gueule deux trois minutes et seulement après on passe aux présentations. Chin!! 🍸🍷

Le décor est planté, toutes les bases de l’intrigue installées subtilement. Captivé, je suis. C’est donc avec beaucoup d’intérêt que je suis cette quête de vérité menée par une plume légère et entrainante. Le style est relax, propre et sans fioritures.

Que dire des personnages.. J’ai bien aimé Tom; sa fougue, sa dévotion, son côté ado humain. Oui oui « humain » car bien trop souvent les personnages de romans donnent l’impression d’être des super héros aux supers pouvoirs, même quand ils sont juste humains. Et bien que ce livre traite de Science Fiction, le héro ici n’est pas forcément un héro aux supers pouvoirs ni LE héro. C’est à dire qu’il n’est pas forcément au centre ni l’acteur majeur de tous les accomplissements. Nous avons, ici, un vrai travail d’équipe, Et cela ajoute un petit plus à mon appréciation. Pareil pour les autres que je vous laisse découvrir. Leur humanité, c’est ce que j’ai le plus apprécié.

Autre point fort de ce roman en ce qui concerne les personnages: leur évolution au fil des pages. Au départ, on a juste des ados .. tous cons. Des ados quoi! Et plus l’histoire avance, plus ils gagnent en maturité et le lecteur est le grand témoin de cette évolution sans subterfuge.

Évolutio, c’est aussi une intrigue rondement menée suivant un développement progressif, une résolution effective, un récit descriptif à souhait, fluide et aéré, un rythme équilibré et soutenu, une syntaxe propre pour une narration simple et accrochante. Le suspense est présent et pesant. Les rebondissements aussi ne manquent pas à l’appel.

Hormis quelques légèretés dans les scénarios, je n’ai pas grand chose à reprocher à ce roman. Ah oui, l’univers dans lequel évolue les personnages n’a pas été assez dépeint à mon goût. L’auteure s’est concentrée principalement sur les personnages, leur quête, la résolution de l’intrigue… Ce qui n’est pas mal, mais j’aime me plonger entièrement dans l’univers de mes personnages. Enfin, mes personnages vous avez compris. J’ai besoin que l’auteur me donne l’impression et l’envie d’être physiquement dans le quartier ou la ville où se déroule l’histoire.. Même si elle est imaginaire. Je sais je suis cinglé, ça vous apprendra à confier vos petits bébés à un maniaque.

Le dénouement n’est pas des plus surprenants mais l’histoire est menée de façon à ce qu’il s’avère un exploit car bordé par une plume qui se veut rassurante. Je me suis tellement laissé entrainer que j’ai presque faillit aimer cette fin. Surprenant hein, me connaissant !! Avec un peu de recul, je me suis rendu compte qu’en fait, elle n’est pas si terrible que ça. Roh la supercherie!! Bon, ça va!! Je l’aime bien quand même. Ce n’est pas le genre de fins qui me bottent généralement mais je trouve qu’elle clôture bien cette histoire.

En sommes, belle découverte et un agréable moment de lecture. L’histoire est menée avec une légèreté remarquable.. Un vrai page turner. Du suspense, de l’action à en revendre, des secrets.. Un bon petit coktail qui m’a fait du bien. Je n’ai même pas vu les pages défiler tellement tout est fluide et entrainant. Auteur à découvrir!

Lecture effectuée en écoutant:

  • Issues, Julia Michaels

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :