Tu sais pourquoi – Franck Grupeli

Titre: Tu sais pourquoi

Auteur: Franck Grupeli

Editeur: Humanis

Lien Amazone : ici

Résumé:

Mathieu est un geek d’une trentaine d’années qui ne parvient pas à communiquer avec les femmes. Mais sa passion pour l’écriture va lui ouvrir des possibilités insoupçonnées et fera venir à lui Nathalie, puis Sonia, Emilie et Estelle, qui admirent profondément son talent et succombent à son charme.

Alors que la gloire et le succès frappent à sa porte, Mathieu constate que quelqu’un le manipule. Il se met à rêver d’une femme mystérieuse qu’il pense avoir connu et aimé jadis, avant son accident. Qui est-elle ? Pourquoi éprouve-t-il encore un tel amour pour elle, alors qu’il s’en souvient à peine ? Existe-t-elle réellement ou n’est-elle que le produit de son imagination ?

 

Dans ce roman, nous suivons Mathieu, garçon timide, un bof notoire qui redoute les femmes. Il décide de se réfugier dans l’écriture d’histoires d’amour qu’il aurait eu envie de vivre s’il « n’était pas lui ». Mais qui est-il vraiment? Le sait-il lui-même? Un jour, il fait la rencontre de Nathalie, une jeune femme séduisante qui serait tombée sous le charme de ses écrits. Persuadée que Mathieu refoule une partie de sa propre personne, elle s’engage à lui faire redevenir lui-même quitte à utiliser les grands moyens. Mais pourquoi? Que sait-elle de lui?

Bon, ça va! On a fait le tour.

Tu sais pourquoi. Assez intriguant comme titre, n’est ce pas? Je suis tombé dessus en parcourant le catalogue des Editions Humanis (catalogue de choix, au passage) et le résumé m’a donné envie de m’y plonger; le côté geek (tout moi!), le quadrilatère amoureux (souvent à sens unique), un 5 ème personnage inconnu, le grand mystère, la cerise sur le gâteau. Tout cela a aiguisé ma curiosité.

Ce livre m’a plu pour son côté « normal ». D’autant plus que les histoires originales ne courent plus les rues. De nos jours, on a droit à des histoires fabriquées de toutes pièces, vous me direz elles le sont toutes, Mais pour certaines, on n’a pas l’impression que l’auteur a inventé une histoire ou imaginé un univers, mais plutôt qu’il relate un fait, une réalité, et ce livre s’en rapproche sensiblement.

J’ai beaucoup apprécié la légèreté de cette plume; simple, clair, fluide, sans prise de tête dans les dialogues, la narration, ou le récit en lui-même.

M’y étant plongé tête baissée, j’ai découvert, non sans admiration, un univers aussi naturel que mystérieux pour m’accorder une lecture qui aura mit en éveil tous mes sens, et ce dans tous les sens… du terme (j’adore les mots :D)
Parenthèse, j’espère que vos esprits ne sont pas aussi tordus que le mien pour vous imaginer ce que je m’imagine moi même en me lisant…

Bref, si on parlait des personnages? Bien travaillés et hyper attachants, même si j’avais l’impression d’être dans une maison de passe à ne rencontrer que des filles de joie. Chacune d’elles (il n’y a que des filles en dehors de Mathieu) est particulière, à sa façon et est introduite de façon à ce que le lecteur appréhende sa nature ainsi que son comportement bien que les réelles intentions soient toujours cachées. Ce qui, soit dit, n’a rien de déplaisant. Bien au contraire, cela apporte une touche artistique admirable au livre.
Je me suis, de ce fait, retrouvé piégé plus d’une fois, et je déteste être piégé. Mais la bonne nouvelle, c’est que quand je déteste, donnes m’en encore! Oui je suis une sorte de sadomaso cérébral.
Je me suis surtout beaucoup attaché à Nathalie (peut-être un peu trop, mais bon) fourbe, sournoise, perfide (synonymes? foutu Français), manipulatrice, grosse garce…

-Non mais c’est le mal incarné ça! comment peux-tu aimer?
-Ai-je mentionné que j’étais un peu maso sur les bords?
En plus elle a donné un hyper méga super conseil à Mathieu concernant les femmes
« Une femme, c’est comme un ordinateur, si tu comprends comment elle fonctionne, tu la maîtrises » Je tacherais de m’en souvenir..

J’ai trouvé les personnages naturels, humains quoi! Parce que les personnages des romans nous donnent souvent l’impression d’être non seulement des dictionnaires ambulants, mais aussi des super héros aux supers pouvoirs. Pour une histoire qui se déroule dans le monde réel, un peu de normalité, ça change.

Ce roman mêle, de façon subtile, amour, folie, mystère et une touche de psychologie (ça j’adore), le tout dans un univers hyper méga déjanté. Non je ne le fais pas bien : DÉ-JAN-TÉ. Donc, public, t’es avertit. Bon, si ça se trouve j’abuse un peu mais comprenez que ce n’est pas vraiment ma cam tout ça. J’ai même faillit abandonner cette lecture au bout de quelques pages parce que AU SECOURS! Mais il n’y a vraiment rien d’anodin dans ce livre. Même le plus banal geste, la plus banale parole peut s’avérer être porteuse d’un message important. Et ça, on ne s’en rend compte qu’à la fin. Toutes les actions de ce livre constituent les maillons d’une chaine essentielle au bon fonctionnement de l’histoire, un cheminement logique vers une destination définie, et ça c’est balaise.

Il y a réellement du génie dans la plume de cet auteur, dans sa façon d’imaginer les choses, dans cette décontraction récital, dans sa façon de manipuler les événements afin de créer un cocktail aussi explosif qu’entrainant. Le suspens est conservé jusqu’au point final.

La fin n’a pas été celle que j’attendais, mais un peu celle que j’espérais. En fait, je m’attendais à une fin classique dans le genre « Ils vécurent heureux jusqu’à la fin de leur vie » tranquille, sans souci. Mais j’espérais tout le contraire. Eh oui, je ne voulais pas que le grand Amour triomphe. Je sais je suis sadique mais les histoires qui finissent toujours pareil, ça va deux minutes! D’autant plus que dans la vraie vie ce n’est toujours pareil. Une fin heureuse, ok! Mais pourquoi toujours dans le même sens « Ils eurent plein plein d’enfant ». Et je me rend compte que la notion du bonheur est très subjective. Parce que selon moi, une fin peut-être heureuse selon qu’elle est crade, moche, douloureuse tout en nous donnant une leçon. Je fais là un clin d’œil à La Douleur du silence.

Bref, je n’en dirais pas plus, mais je conseille vivement ce livre, il mérite réellement le détour pour son intrigue intrigante (oui je sais), son histoire à couper le souffle (au sens propre), son côté torride, bon moi je ne suis pas très à l’aise avec, mais je sais que VOUS aimez ça 😉 Et je tire un joli chapeau à l’auteur. J’ai cru comprendre qu’il s’agissait de son premier livre, Alors pour un premier il est assez réussit, je lui souhaite donc de vivre ce que le bon Mathieu a vécu. Enfin, hors mit le côté Embrouilles & Company. Plutôt le succès artistique de ce dernier. Allez checker l’extrait ici

2 commentaires sur “Tu sais pourquoi – Franck Grupeli

Ajouter un commentaire

  1. Bonsoir. Je découvre votre critique ce soir avec beaucoup de surprise et de plaisir. Je suis l’auteur du roman. La surprise vient du fait même de l’existence de la critique, ce qui implique la lecture… rien que pour ça, je vous remercie… Et la critique, je dois dire que je m’attendais à une attaque en règle… et non. Je ne sais si vous inciterez des lecteurs potentiels, j’ignore s’ils aimeront, mais votre démarche est vraiment bien. Parler d’auteurs dont on parle peu ou pas… J’aime écrire, je n’en vis pas (et ne compte pas en vivre :)), et j’ignore si j’ai un quelconque talent, mais si un seul lecteur aime, c’est que notre histoire a touché quelqu’un. Vous auriez écrit du négatif, je ne me serai pas vexé pour autant. La critique fait avancer, et s’améliorer. Merci encore et je vous souhaite une longue vie de dévoreuse de livres et de critique… Amicalement.

    Aimé par 1 personne

  2. Hey! Merci à vous! J’adore faire découvrir des auteurs qui le méritent, surtout ceux qui restent dans l’ombre.. C’est un peu mon combat 😉 Sinon je suis surpris de vous voir ici mais bon.. j’en suis ravi 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :