L’Héritière des Brumes Tome 1 : Médium – M.Rose

Titre: L’Héritière des Brumes, Tome 1 : Médium

Auteur: Maeva Rose

Editeur: Auto-Edité

Parution: 29 Octobre 2016

Genre/Thème: Fantastique

Nombre de pages:250

Prix:  2.99€ (e-book), 11,5€ (broché)

Résumé:

Je me savais différente. Ce que j’ignorais c’était à quel point et jusqu’où cela allait me mener. Oh, j’aurais pu le savoir si on ne m’avait pas caché la vérité. La faute à qui ? Ma mère !
Et puis, la différence ça a du bon, non ? Surtout quand grâce à ça, je peux aider ! Le destin a mis Brigitte sur ma route, ou alors la grande Prêtresse. Je ne sais pas. Dans tout les cas, maintenant que j’y suis, je ne peux plus reculer.

 

Hey! Hey! Hey!
On se retrouve aujourd’hui pour parler d’un roman qui sort demain. Alors on verra si je vous le conseille… ou pas.

Premièrement, ce roman n’était même pas dans ma PAL à vrai dire. J’avais d’autres projets en tête, mais Rose me l’a envoyé et … enfin c’est Rose pour moi. Donc j’ai mit en Stand By mes « prévus » pour le lire (la chanceuse).

Bon, trève de blablaterie. Dans ce roman, nous allons suivre Mia, 19 ans, une jeune fille adorable au destin fulgurant qu’elle va d’ailleurs découvrir à sa grande surprise. Elle est accompagnée dans ses aventures par PG, son ange gardien et meilleur ami fantôme qui ne l’est pas vraiment en fait et qui ne sait rien de son passé. La quête de la vérité va de ce fait être très enthousiaste et hmm… bouleversante. J’ai de la veine de ne pas faire une « vraie » chronique parce qu’il ne faut pas SPOILER, pourtant il y a tant à dire.

Je vais commencer par les personnages, parce qu’ils m’ont fait de l’œil en premier. Enfin, juste après l’écriture atypique de Rose que j’ai tout de suite reconnue. J’aurais lu ce livre sans en connaitre l’auteure, je l’aurais reconnu à la première phrase.

Bon, j’entame les premières lignes, Mia se présente et là, je l’adore direct. Il s’agit d’un mélange de fougue, d’affection et d’une touche d’humour (mal placé il faut le dire 😉 ). Elle est chaleureuse mais atypique quand même. Je vous prévient vous risquez de l’adorer.
« Ça ne doit pas être si compliqué de faire plaisir à un fantôme, si? »t’as tout à fait raison Mia et pendant que j’y pense, je te cale une interview pour inaugurer MA Mytho-Interview que j’ai entre-temps chipé chez ta hmm… créatrice, vu? Oups, Ensuite celui que Mia a nommé PG « Petit Gardien » qui en est un grand en fait. Lui, c’est un peu la copie du caractère de Mia à la différence que lui est plutôt spontané dans ses agissements. Et ensemble, ils forment un duo de choc. Obstacles, gare à vous!

Ce que j’ai moins aimé chez Mia, c’est son coté « Madame tout le monde » que l’auteure évoque au début. qu’elle soit médium, tranquille, à la Bonnie Benett Okay! Mais de là à consulter les gens dans le genre son métier hmm ça me fait trop penser à Hollywood Medium. Vous savez l’émission sur E! Non que ce soit mauvais, au contraire. C’est adorable de voir les gens se faire aider à parler à leurs défunts, mais hum… c’est un peu trop cliché à mon goût. Mais bon, c’est juste moi et mes goûts inexpliqués, qui pourra d’ailleurs être le titre d’un roman digne de J.K. Rowling. Heureusement, et fort heureusement, tout le long de ce tome, elle n’a pas eu à faire défiler une multitude de « clients » chez elle. Juste une, Brigitte, qui – et là ma fierté en a prit un coup – a été au cœur d’un rebondissement majeur pour la suite de l’histoire. Pourquoi ma fierté? Eh bin parce que je ne l’ai pas vu venir. Et surtout parceque c’était juste là sous mes yeux mais je me suis gardé d’y penser. C’est le genre de personnage récurrent qui ne sert à rien à première vue mais qui nous en met plein. #JeuDeMotsADeuxBallesEtDemi.

Et c’est l’aspect, le GRAND, à souligner pour ce tome : les rebondissements, même s’ils ne le sont pas vraiment, ils mystifient un peu l’atmosphère dégagée de cet univers. Les secrets, et le calme apparent viennent enjoliver l’histoire. C’en est très excitant et bouleversant même pour les vaccinés comme moi.
Tous les personnages sont liés les uns aux autres, d’une manière ou d’une autre. Et cela solidifie l’histoire et du coup bonjour les éventualités. A chaque rebond j’étais genre « Non Non Non mais NOOONN !!! »Même quand vous l’avez vu venir à des kilomètre, c’est toujours aussi… bluffant.

L’auteure altère les points de vues de nos deux personnages avec subtilité. Le récit, il est ahhhhhh. Vous savez le geste réflexe que vous faites après avoir bu de l’eau fraiche au bout d’une dure journée ou après avoir criés sur vos enfant pendant 3 heures 47 min (ça c’est ma mère). Voilà c’est ça! Mais je ne dis pas que votre coeur le sera pour autant. Ici, c’est un peu, vous savez quand vous suivez Scream tout seul la nuit. Enfin, pas tant que ça mais même quand tout semble paisible, le suspens est présent, entre la peur de l’inconnue et les secrets qui ne cessent de pleuvoir.
Plusieurs quêtes « secondaires » viennent se mêler à l’intrigue principale. Mais au final, on comprend que TOUT est intrinsèquement lié.

Ce que j’ai beaucoup apprécié aussi c’est qu’on est au parfum dès le début. Donc du coup, on est captivé sans même le vouloir (petite mégère va!). L’intrigue est bien ficelée, l’histoire bien narrée (il faut dire qu’elle est très douée pour ça). On s’y accroche facilement.

Petit hic, non GROS HIC! Elle nous coupe l’apetit au moment le plus improbable. C’est genre t’a galéré pour télécharger un fichier de 950 Go et à 99,8 % on te sort un « votre forfait est épuisé » (forfait que tu ne pourras pas renouveler avant deux mois parce que voilà  l’opérateur en a décidé ainsi) pffff.

En bref, oui je cède facilement au démon du SPOILING et là je suis vraiment tenté donc voilà. Vous l’aurez comprit, j’ai aimé ce premier tome, que dis-je j’ai A-DO-RÉ ce tome. Il est à la fois paisible et entrainant. Le genre de roman qui te fait oublier ton existence. Enfin, façon de dire que quand t’y es, eh bin t’y es vraiment quoi! Tu plonges entièrement dans cette aventure et tu partages toutes les émotions ressentit par les personnages. J’avoue qu’au départ, lorsque l’auteure a commencé à parler de son histoire de roman à venir, je ne le sentais pas trop, enfin je ne sais pas. Certainement parce que je n’avais pas encore flairé l’auteure fougueuse en elle. Maeva est définitivement une auteure à suivre de TRES près. Et ce roman, courrez le chercher.

4 commentaires sur “L’Héritière des Brumes Tome 1 : Médium – M.Rose

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :